DENOISE : L'OUTIL PARFAIT POUR REDUIRE OU ATTENUER LE BRUIT NUMERIQUE SUR VOS PHOTOS

12 Mars 2021

Vous êtes obsédé par le grain photographique et le bruit numérique ? Alors, venez découvrir l'outil Topaz Labs Denoise détaillé par Sébastien, il vous changera la vie !

Cela peut paraître être une démarche surprenante mais je dois avouer que j’ai un réel souci avec le grain photographique et le bruit numérique.

Je sais qu’en écrivant ces mots je vais avoir des levées de boucliers de personnes plus anciennes que moi dans le métier…mais j’ai envie de vous exposer ma phobie et les solutions que j’ai pu trouver pour y remédier !

Tout s’explique par le fait que je sois né dans l’ère numérique, mes contacts avec l’argentique étaient plutôt liés aux appareils photo jetables dans les années 90… Autant vous dire que là, les photos étaient vraiment pleines de grains en tous genres.

Le bruit numérique est pour moi presque une obsession. Vous me direz que je cherche bien les ennuis : je travaille en APS-C avec un Fujifilm. Sauf que globalement je n’ai jamais été ennuyé par le bruit numérique sauf à partir de 3200 iso. J’ai dû parfois travailler à 6400 iso et là pour le coup j’ai dû réfléchir à trouver des solutions pour rendre des photos propres à mes clients.

 

Le bruit numérique : le client ne le voit pas...Oui et Non !

J’ai démarré il y a plusieurs années par le mariage, j’ai rendu beaucoup de reportages avec des photos en soirée prises à 3200 iso avec un très léger bruit. Je transpirais souvent en remettant mon reportage en me disant : « j’espère que le client ne verra pas le bruit » … Je vous le confirme : je n’ai jamais eu une seule remarque à ce sujet et même parfois des gens m’ont dit « ah c’est super tu as du grain comme sur les photos d’avant » (avant étant sous-entendu la période argentique ).

Quand je suis rentré dans le monde du Corporate, je me suis aperçu que ces petits défauts n’étaient pas du goût des pros. En tous cas, pas de ceux avec lesquels j’ai travaillé. C’est à ce moment là que je me suis posé la question de passer au plein format ou pas. Même si concrètement (et contre toute croyance populaire) il n’y a pas un monde d’écart en termes de rendu entre un plein format et un apsc performant.

Soyons clairs : le choix de l’APSC n’est pas financièrement neutre. Avec 5000 euros de mise de départ vous avez deux boitiers, deux focales fixes à ouverture F1,4 et des batteries.

Quand vous passez chez Sony et que vous prenez un A7r4 et que vous choisissez des focales fixes même en Sigma, comptablement le coût global est 2,5 fois supérieur.  Forcément cela change l’équation économique, ma comptable et ma femme ont le sourire !

J’ai donc pris le parti de me dire que l’écart technique ne justifiait pas l’écart de prix et que plus tard quand le moyen format sera démocratisé j’investirai dedans. Cela va vite devenir une réalité prochainement puisque qu’avec le GFX100S le moyen format devient enfin abordable et enfin utilisable en dehors d’un studio. Affaire à suivre donc !

Les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent...

J’ai visionné des tuto français et américains sur l’atténuation du bruit numérique à la prise de vue et en post production. J’ai perdu beaucoup de temps jusqu’à ce que Facebook me mette sur mon fil d’actualité une publicité sponsorisée de Topaz Labs Denoise. La promesse était alléchante : « Faite confiance à l’IA pour supprimer le bruit de vos photos »

Je vous avoue que j’ai succombé aux charmes de la publicité et j’ai donc décidé d’aller sur le site de Topaz Labs pour voir ce que l’on pouvait y trouver.

Cerise sur le gâteau : j’ai eu accès à une version gratuite de 30 jours. J’ai donc pu tester l’outil de fond en comble.

Mon verdict a été sans appel, j’ai immédiatement acheté la licence.

J’ai donc investi 79 dollars dans une intelligence artificielle.
Cela me revient toujours moins cher que de changer d’appareil photo au final !

Topaz Labs Denoise : plus simple c'est impossible !

Cet outil est très intéressant, en effet soit vous travaillez en unitaire soit vous travaillez par lot.

Prenons deux exemples concrets :

  • Je fais un reportage évènementiel, je décide de travailler en lumière naturelle. Je monte mes isos et travaille comme ça toute la soirée. C’est top je suis très discret, personne ne me remarque, je fais mes clichés, la lumière est homogène dans la salle, j’ai une série assez identique en termes de réglages et de paramètres.

    Je peux avoir par exemple 100 photos dans Lightroom que j’exporte en jpg vers Topaz Denoise. Il ouvre le lot, je travaille sur la première photo en réglant les curseurs comme bon me semble. Je déverse ensuite sur les autres photos. Pendant les calculs je peux faire ma comptabilité ou passer à autre chose. Quelques minutes plus tard je récupère mes fichiers tous débruités de manière homogène.

 

  • J’ai une photo particulière à débruiter dans ce cas je peux travailler sur un seul fichier et avoir l’export immédiatement après le traitement.

 

Très concrètement, vous allez penser que je me rajoute du travail alors que Lightroom a déjà de quoi supprimer le bruit numérique.

Malheureusement ce que fait Lightroom est assez destructif, il y a un fort lissage, une perte de détail etc… bref cela devient vite très moyen. Mettez-vous à plus de 12 ou 13 sur le curseur réduction du bruit ; vous verrez votre image se détériorer très fortement.

Avec Denoise vous récupérez de la netteté malgré le débruitage. J’ai même réussi à récupérer de la netteté en enlevant du bruit après le passage dans Lightroom qui avait vraiment lissé ma photo.

Pour vous montrer ce dont je vous parle, voici une photo faite à 3200 iso traitée et débruitée sous Lightroom (à gauche) et la photo de droite est ensuite passée sous Denoise.

Regardez dans les ombres, les détails, le bruit numérique est quasiment éliminé. J’ai l’impression d’avoir le même bruit qu’à 800 iso.

Me concernant le résultat est parfait ! Je peux vous dire que les photographes de concerts ou ceux qui poussent un peu sur les Iso seront bien heureux d’utiliser ce logiciel sauf si le bruit ne les dérange pas.

 

J’avais testé une photo à 12800 iso en lumière très faible. J’avais pu rendre une photo « propre » à mes clients. C’est une photo que j’ai pu sortir alors que les conditions de lumières s’étaient fortement dégradées et que mon flash n’était pas sous le coude à ce moment-là. J’ai shooté, je ne me suis pas posé la question. J’ai ensuite utilisé Denoise !

 

Moralité, je déclenche sans me poser de questions sur la technique et selon les conditions du moment. Avec Denoise je sais que j’ai la possibilité de ne pas me focaliser sur la technique de prise de vue et de saisir des moments que je n’aurai peut-être pas osé faire parce que je n’avais la bonne lumière, pas le bon matériel, blablabla les excuses du photographe quoi…

 

Petite astuce : attendez le Black Friday vous pouvez avoir un Bundle avec tous les outils Denoise pour 25% de leur prix.

 

Belle découverte à tous.

 

ARTICLE ET PHOTOS PAR SEBASTIEN P.     -  ©SPI/Clandoeil.fr

Article suivant Clan d'Oeil

Article suivant

Comment réussir votre portrait corporate ? Nos conseils de professionnels

Partager l'article

Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn Partager sur Twitter

Contactez-nous